10 commentaires

  1. Daniel
    26 avril 2021 at 7 h 59 min — Répondre

    Belles réussites François, et bravo pour ta patience
    beau traitement et sujet très vivant

    • 26 avril 2021 at 9 h 24 min — Répondre

      Merci Daniel.
      Oui, de la patience, il en faut parce ces petites bêtes, si gentilles soient elles, prennent vraiment leur temps pour se mettre dans le bon sens et il ne faut surtout pas les brusquer, au risque qu’elles sautent un peu plus loin
      Autre problème récurrent, c’est qu’avec les années, le sol parait de plus en plus bas
      Merci Daniel

  2. jean-pierre
    26 avril 2021 at 9 h 40 min — Répondre

    Bravo François pour avoir capturées ces petites bêtes qui ne sont pas très nombreuses en ce moment (du moins vers chez moi !) et comme tu dis, le sol est de plus en plus bas ….

    • 26 avril 2021 at 9 h 47 min — Répondre

      Par chez moi aussi, elles ne sont pas encore nombreuses et quand j’en vois une, surtout dans un bouton d’or , je la bichonne
      Merci Jean-Pierre

  3. Jocelyne TERRASSE
    30 avril 2021 at 8 h 45 min — Répondre

    Merci pour ces belles images
    Jocelyne

  4. Daniel GILBERT
    1 mai 2021 at 11 h 26 min — Répondre

    Angle de prises de vues très original.
    Quelques détails techniques seraient intéressant.
    Daniel GILBERT

    • 1 mai 2021 at 13 h 10 min — Répondre

      Merci Gilbert.
      Pour les photos macro d’insectes, j’aime bien êytre à la hauteur de l’animal, une façon de créer un dialogue. J’aime bien que ces photos racontent une histoire. Vu la proximité, je n’utilise pas de flash par risque “d’écraser” la photo, de créer des reflets parasites ou pire d’affoler l’insecte. En macro, je travaille avec le D7200 en format DX pour profiter du coeff 1,5.
      Concernant “la squatteuse”, objectif sigma macro 150mm f/2,8 non os, iso 400, f/14, vitesse 1/160, mesure spot avec une compensation d’exposition +0,7 due à la lumière réléchie du bouton d’or.
      Concernant “je viens voir”, objectif sigma macro 150mm f/2,8 non os, iso 640, f/11, vitesse 1/160, mesure spot sans compensation d’exposition ( lumière plus homogène).
      Merci encore pour ton passage et pour ton commentaire

  5. RIBERT
    4 mai 2021 at 19 h 51 min — Répondre

    C’est une belle immersion dans le monde des sauterelles et du végétal que tu nous proposes ici. Merci pour l’éclairage technique que tu apportes sur tes prises de vue. J’aime beaucoup.
    Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent

Sortie SKATE extrait images des membres des cours Photo Club

Exposition-virtuelle---Superpositions
Article suivant

Exposition virtuelle : Superpositions

François Marlot

François Marlot